Voiture électriques : tendance éco-responsable

Voiture électrique

Publié le : 31 octobre 20235 mins de lecture

Dans la ville du futur, les véhicules électriques sont considérés comme les véhicules les plus écologiques par rapport aux véhicules à moteur thermique. Bien que ce nouveau moteur, qui n’émet pas de gaz nocifs pour notre santé et l’environnement, ne soit pas encore une solution propriétaire, c’est clairement une avancée dans ce domaine.

Les véhicules électriques polluent-ils ?

Les véhicules électriques en fonctionnement ne polluent pratiquement pas l’environnement. Lorsqu’il est en mouvement, il n’émet pas de gaz à effet de serre, de particules fines, de gaz nocifs ou de nuisances sonores comme les moteurs à combustion interne. Les véhicules électriques circulant en France ont deux à trois fois moins d’impact environnemental que les modèles thermiques sur leur cycle de vie.

Le seul polluant émis par les véhicules électriques est les particules de frein. Heureusement, contrairement aux voitures thermiques, les freins des voitures électriques ne servent qu’à signaler au véhicule de s’arrêter. Pendant la phase de décélération, le véhicule électrique est rechargé. Ce remplissage ne libère aucune particule, car il freine la voiture sans utiliser les freins. Vous trouverez des informations supplémentaires sur gaiamag.fr

Est-ce réellement écologique ?

Les véhicules électriques ne polluent pas l’environnement par eux-mêmes, mais leur production cause plus de pollution que les voitures conventionnelles. L’extraction et la conception de certains matériaux indispensables à la fabrication des batteries polluent l’environnement. C’est incontestable. Heureusement, la matière première nécessaire aux batteries d’aujourd’hui est déjà assemblée en quantités importantes en Europe, et des normes de procédés environnementaux bien plus strictes limitent les détériorations ainsi que la pollution ! De plus, la France et l’Allemagne ont promis une production respectueuse de l’environnement depuis mai 2019 lorsqu’elles ont convenu de construire une « Airbus de la batterie » qui permettrait à l’Europe de devenir indépendante de la Chine dans la production de batteries plus écolo.

Si vous souhaitez produire l’électricité nécessaire à la recharge de votre véhicule électrique, vous pouvez choisir un fournisseur d’énergie 100 % renouvelable. Vous trouverez une liste des fournisseurs d’électricité verte en France.

71,6 % de l’énergie principale de la France est nucléaire. Le nucléaire produit tant d’énergie qu’actuellement la France est en excède. La recharge d’un véhicule électrique utilise de l’électricité qui a déjà été produite et stockée et qui attend d’être utilisée.

 Production énergie électrique

Les éléments de terres rares sont une question controversée pour les véhicules électriques. De plus, ces métaux ne sont pas principalement rares, ils sont même très utilisés et sont employés dans certainement tous les objets technologiques et de traitement de surface.

Le saviez-vous ? : 26 % des métaux rares sont utilisés dans l’industrie pétrolière et les pots catalytiques des véhicules thermiques, et 22 % sont utilisés dans les moteurs des véhicules électriques.

Les métaux de terres rares sont utilisés dans la conception des moteurs électriques, en particulier le néodyme. Mais aujourd’hui, grâce à la bobine d’excitation, il est possible de réaliser un moteur exempt d’éléments de terres rares. D’ailleurs, certains fabricants enlèvent déjà ces métaux de façon permanente en utilisant ce procédé très simple connu des électriciens. Les batteries lithium-ion utilisées par presque toutes les marques aujourd’hui sont totalement exemptes de ces éléments de terres rares.

Bilan carbone : En France, les voitures thermiques équilibrent leur bilan carbone après 30 000 km de voitures électriques. D’ici trois ans, les véhicules électriques pollueront moins l’environnement que les voitures équipées de moteurs thermiques. Les véhicules électriques émettront la moitié du CO2 sur leur cycle de vie.

Recyclage : Le secteur du recyclage peut désormais recycler plus de 80 % batteries lithium-ion. Les premières batteries recyclables devraient arriver en 2025. Aujourd’hui, les fabricants mettent déjà en place un processus de recyclage sans fin pour des batteries à 100 %, garantissant l’indépendance vis-à-vis du pays d’origine. Les batteries prendront bientôt leur place dans l’économie circulaire.

 

Plan du site